La Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) a condamné l’attaque meurtrière perpétrée dimanche contre un camp des Forces armées maliennes (FAMAs) à Dioura, dans la région de Mopti (centre).

Au moins 16 éléments des FAMAs ont été tués et huit autres portés disparus dans cette attaque, selon des sources militaires maliennes.

Dans le cadre de son entraide avec les Forces de défense de la sécurité du Mali (FDSM), la MINUSMA a organisé dans la journée l’évacuation médicale de plusieurs blessés.

“Je condamne dans les termes les plus forts cette attaque contre les FAMAs qui sans nul doute renforcera leur détermination dans l’accomplissement de leur mission”, a déclaré le représentant spécial du secrétaire général au Mali, Mahammad Saleh Annadif, dans un communiqué publiée le jour de l’assaut.

M. Annadif, qui dirige également la MINUSMA, a présenté ses condoléances aux familles et aux proches des “braves soldats maliens” ayant perdu la vie dans cette attaque ainsi qu’au gouvernement et au peuple maliens. Il a également souhaité un rétablissement complet et rapide aux personnes blessées dans l’attaque.

Le représentant spécial a réitéré “l’engagement sans faille” de la MINUSMA aux côtés du gouvernement et des Maliens dans leur quête de paix et de stabilité.

 

Source: Xinhua

MaliwebCrise malienneMali actumaliwebMaliweb Malijet Maliactuminusma
La Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) a condamné l'attaque meurtrière perpétrée dimanche contre un camp des Forces armées maliennes (FAMAs) à Dioura, dans la région de Mopti (centre). Au moins 16 éléments des FAMAs ont été tués et huit autres portés disparus dans cette attaque, selon des sources...