Depuis un certain temps nos FAMAS infligent des pertes conséquentes aux présumés terroristes. Et le plus important aujourd’hui de leur riposte,  c’est la libération d’une jeune femme prise en otage par  ces présumés terroristes dans les environs de la région de Mopti. Une action vivement saluée par le gouvernement et la population malienne. 

 

Longtemps critique sur la non-maîtrise du terrain, les FAMAS commencent à s’adapter au façonnement de leurs  ennemis. Au début, ils  manquaient de formations sur le terrain, mais présentement avec l’aide des forces étrangères, nos FAMAS commencent à apprendre du cran devant l’ennemi. Au courant de la semaine dernière, ils ont arrêté  une vingtaine des terroristes. Et avant-hier, ils ont encore montré leur efficacité en libérant une jeune femme des mains des présumés terroriste dans les environs de Mopti, un lieu carrément contrôlé par les hommes de Kouffa.  Certainement, depuis un moment, les groupes des  bandits armés perdent du terrain. Néanmoins,  beaucoup reste à faire. Certainement, si l’opération takuba   parvient à être mise en place, cela pourrait être un moyen efficace pour réduire  les champs d’attaque des groupes de bandits armés.  Les FAMAS ne doivent pas baisser les bras, puisque l’ennemi peut toujours frapper n’importe où et n’importe quand.  En tout cas, cette libération a redoré l’image de nos FAMAS qui étaient perdus un certain moment de l’histoire. L’autre défi avec lequel le gouvernement se trouve confronté est celui d’affronter les deux chefs djihadistes, par rapport au refus catégorique du gouvernement de céder au chantage qui est le retrait  définitif des troupes étrangères sur sol. Quelque chose qui aurait pu être une grosse perte pour notre État. Déjà l’arme malienne a pu faire un grand pas en entrant pour la première fois à Kidal, malgré des circonstances que tout le monde connait, mais c’est un début pour le retour de l’État dans les zones désertées par l’État. Le retour progressif se fait, et cela avec l’image des élections dans certaines zones, évidemment avec des difficultés. Et selon une source proche, les forces Barkhanes ont tué une trentaine des présumés terroristes dans la journée d’hier. Les ripostes contre le terrorisme se concrétisent  maintenant et les forces conjointes sont confiantes de parvenir au bout de ces présumés terroristes un jour. Mais ça ne se fera pas du jour au lendemain. Enfin, le constat en est que les groupes État islamiques commencent à perdre leur ascension dans le monde, et cela, bien qu’une certaine méfiance ait observé par certaines personnes sur le désarmement  progressif de l’État Islamique. Que Dieu nous donne la victoire finale !!

Lansine Coulibaly

LE COMBAT

MaliwebCrise malienne
Depuis un certain temps nos FAMAS infligent des pertes conséquentes aux présumés terroristes. Et le plus important aujourd’hui de leur riposte,  c’est la libération d’une jeune femme prise en otage par  ces présumés terroristes dans les environs de la région de Mopti. Une action vivement saluée par le gouvernement et la...