Les FAMa, Barkhane, les Forces armées nigériennes, la Force conjointe du G5 Sahel traquent les Groupes armés terroristes (GAT) dans la zone des trois frontières Mali-Niger-Burkina Faso. Ces opérations se sont déroulées du 20 au 27 mars 2020.

Une opération Monclar

Une opération dénommée Monclar a mobilisé FAMa et Barkhane dans la région du Liptako-Gourma où l’action est concentrée sur la lutte contre les groupes armés terroristes, en particulier contre l’Etat islamique au grand Sahara dans la région dite « des trois frontières ».
L’Opération MONCLAR dans la zone des trois frontières

Des résultats

Du 3 au 23 mars, la force Barkhane, les forces Armées Maliennes (FAMa) et Nigériennes (FAN), ont conjointement conduit l’opération MONCLAR dans la région des trois frontières. Cet engagement, inédit par le volume de forces engagées, a permis d’obtenir des résultats très significatifs concrétisés par la neutralisation d’un grand nombre de terroristes, et la destruction ou la saisie de très nombreuses ressources militaires.

Cette opération, dans laquelle Barkhane a engagé ses moyens terrestres et aériens, s’intégrait dans une action plus vaste menée avec la force conjointe du G5-Sahel (FC-G5S) et les FAN, permettant d’atteindre un niveau de coordination remarquable entre ces différents acteurs de la sécurisation au Sahel.
Une pression sur les GAT

Icimali

MaliwebCrise malienne
Les FAMa, Barkhane, les Forces armées nigériennes, la Force conjointe du G5 Sahel traquent les Groupes armés terroristes (GAT) dans la zone des trois frontières Mali-Niger-Burkina Faso. Ces opérations se sont déroulées du 20 au 27 mars 2020. Une opération Monclar Une opération dénommée Monclar a mobilisé FAMa et Barkhane dans...