Les FAMa poursuivent leur offensive contre les groupes armés terroristes. Nos soldats ont mené samedi une opération de ratissage dans le secteur de Ouenkoro (Cercle de Bankass), suite à l’attaque du village de Dibi par des individus armés habillés en dozo.


D’après un communiqué de l’Armée, le bilan de cette opération est de 20 individus arrêtés, 10 morts, 43 motos brulées, un pistolet mitrailleur, deux carabines, 10 fusils de chasse, 190 cartouches, 70 cartouches de chasse saisies, 10 motos récupérées, 10 téléphones saisis. Nos forces armées et de sécurité ne déplorent aucune perte dans leur rang.

Toujours dans le cadre de cette offensive, les FAMa ont mené vendredi dernier une opération à Mondoro. Le communiqué de l’Armée précise qu’à environ cinq km de Mondoro, il y a eu un accrochage avec des groupes armés terroristes. Le bilan est de neuf terroristes  neutralisés. Nos soldats ont récupéré sur l’ennemi un pistolet mitrailleur et une moto.

Rappelons que Mondoro est une localité du Cercle de Douentza dans la Région de Mopti. Avec Boulkessy, Mondoro est connu comme un repaire des groupes terroristes. Nos soldats étaient régulièrement victimes d’attaques dans cette zone. Fin octobre, les détachements militaires installés dans ces deux localités ont été l’objet d’attaques simultanées de la part des terroristes. Les forces de défense et de sécurité ont subi de lourdes pertes en vies humaines et en matériels.
Depuis cette attaque qui a été suivie de celle d’Indelimane qui fut tout meurtrière pour nos soldats, les Forces armées maliennes ont décidé de passer à l’offensive, de prendre l’initiative qu’elles avaient visiblement laissée aux mains des groupes terroristes. Cette stratégie s’avère payante. Depuis deux semaines, l’Armée réalisé régulièrement des succès aux dépens de l’ennemi.

La peur a certainement changé de camp. Les terroristes n’ont plus le loisir de se préparer et d’aller attaquer des soldats cantonnés dans des camps.
Dans un communiqué daté du 15 novembre, le gouvernement avait annoncé que dans l’après-midi du mercredi 13 novembre 2019, les FAMa basées à Ouenkoro (Cercle de Bankass), dans la Région de Mopti sont intervenues dans le village de Peh, à la suite des informations faisant état d’attaque par des individus non encore identifiés.


Les assaillants étaient habillés en tenue de chasseur. À l’arrivée des FAMa, ajoute le texte, ils ont abandonné les troupeaux volés et se sont repliés. Par la suite, une fouille des FAMa dans les campements voisins a abouti à la découverte de 19 corps abandonnés dont certains dans des puits. Les FAMa ont inhumé les corps et le bilan total enregistré fait état de 20 corps retrouvés.

Massa SIDIBÉ

Source: L’Essor- Mali

MaliwebCrise maliennemaliweb
Les FAMa poursuivent leur offensive contre les groupes armés terroristes. Nos soldats ont mené samedi une opération de ratissage dans le secteur de Ouenkoro (Cercle de Bankass), suite à l’attaque du village de Dibi par des individus armés habillés en dozo. D’après un communiqué de l’Armée, le bilan de cette...