Selon l’enquête d’opinion de Mali mètre de Friedrich Ebert , une large Majorité (57%) des personnes enquêtées estiment que l’accord d’Alger doit être relu ou modifié, contre 8% qui pensent le contraire. il est à signaler qu’une très grande proportion (34,7%) des enquêtés est sans opinion.

Les partisans de la relecture ou modification de l’Accord d’Alger sont majoritaires à Tombouctou(75,8%), Sikasso,(74,3%), koulikoro, (60%), Mopti (59,3%), Kayes (52,8%) et Bamako (50,6%). par contre , les adversaires de relecture sont dominants à Ménaka (62, 1%), taoudenit (62,1%), et Gao (46,9%). Il faut noter que les sans opinion sont majoritaires à Kidal (55,6%), ils sont aussi plus nombreux à Ségou (47,3%), Kayes (38,6%), Koulikoro et Bamako (38,1%) ainsi que Mopti (38%).

Selon le genre, les hommes sont plus nombreux que les femmes à opter pour une relecture ou modification de l’Accord. Les proportion des partisans de la relecture de l’accord augmente avec le niveau d’instruction.

MaliwebAfriqueCrise malienne
Selon l'enquête d'opinion de Mali mètre de Friedrich Ebert , une large Majorité (57%) des personnes enquêtées estiment que l'accord d'Alger doit être relu ou modifié, contre 8% qui pensent le contraire. il est à signaler qu'une très grande proportion (34,7%) des enquêtés est sans opinion. Les partisans de la...