Les médias maliens dénoncent les cas d’application de la loi islamique dans certaines localités du pays.

terroristes islamistes djihadistes lapidation islam exactions droit charia musulmane couple adultere tuerie nord mali

Le site d’information Abamako a révélé mercredi des exactions commises sur les populations de Diafarabé par des hommes armés. Ils ont aussi interdit la vente des cigarettes. Même les rencontres de football sont interdites au nom de la charia.

Un homme et une femme ont été lapidés mardi dans la région de Kidal, dans l’extrême nord-est du Mali, par des “islamistes”. Il leur était reproché de vivre en concubinage en violation de “la loi musulmane”.

C’est la première fois, depuis 2012, que des faits similaires sont signalés au Mali.

D’après un élu local, “le couple non marié a été arrêté et jugé” par “les islamistes”.

En mars-avril 2012, le nord du Mali était tombé sous le contrôle de groupes combattants liés à Al-Qaïda.

Aujourd’hui, des zones entières de cette région échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l’ONU, régulièrement visées par des attaques.

BBC

MaliwebCrise malienneMaliweb Malijet MaliactuNord-Mali
Les médias maliens dénoncent les cas d'application de la loi islamique dans certaines localités du pays. Le site d'information Abamako a révélé mercredi des exactions commises sur les populations de Diafarabé par des hommes armés. Ils ont aussi interdit la vente des cigarettes. Même les rencontres de football sont interdites...