Des hommes armés ont simultanément attaqué le 12 novembre 2019 le commissariat, le camp de la garde nationale et la maison d’arrêt de Diré au Mali.

 

Selon le commissaire de police de la localité, il n’y a pas eu de victime, mais des dégâts matériels ont été enregistrés.

 

Il a indiqué que les assaillants ont fait évader tous les détenus, sans en préciser le nombre. « Un renfort a été dépêché sur les lieux », a-t-il déclaré.

Cette attaque intervient après celle perpétrée le 1er novembre à Indélimane dans la région de Gao, également dans le nord du pays, qui a coûté la vie à une quarantaine de soldats, selon les autorités.

Un mois plus tôt, au moins une quarantaine d’hommes ont été tués dans un double assaut contre les positions militaires à Boulkessy et Mondoro, dans la région de Mopti (centre).

yeclo.com

MaliwebCrise malienne
Des hommes armés ont simultanément attaqué le 12 novembre 2019 le commissariat, le camp de la garde nationale et la maison d’arrêt de Diré au Mali.   Selon le commissaire de police de la localité, il n’y a pas eu de victime, mais des dégâts matériels ont été enregistrés.   Il a indiqué que les assaillants...