Le Premier ministre malien, Choguel Maïga, à clarifié la position de son pays par rapport à la présence de la France sur le territoire national malien.

Dans un entretien avec Le Monde, Choguel Maïga souligne que l’accord bilatéral entre son pays et la France n’a jamais été rompu.

« Nous n’avons jamais dit que les forces françaises quittent notre pays. Nous n’avons jamais rompu l’accord bilatéral de défense qui nous lie à la France. Au contraire, c’est la France qui veut le remettre en cause », a déclaré Choguel Maïga.

Le chef du gouvernement malien est revenu sur les étapes de la crise entre le Mali et la France.

« En juin dernier, on s’est réveillé un matin en entendant dans les médias que la France suspendait ses opérations militaires avec l’armée malienne, sans nous prévenir ni nous donner d’explication, tout ça parce qu’un nouveau gouvernement qui ne leur convenait pas avait été mis en place (suite au second coup d’Etat du 24 mai). Un mois plus tard, au sommet du G5 Sahel, Emmanuel Macron est venu nous annoncer que « Barkhane » allait se retirer », a révélé Choguel Maïga.

La crise avait atteint son paroxysme en septembre lorsque en septembre dernier, Choguel Maïga à dénoncé un « abandon » du Mali par la France ‘

Source: actucameroun
MaliwebCrise malienne
Le Premier ministre malien, Choguel Maïga, à clarifié la position de son pays par rapport à la présence de la France sur le territoire national malien. Dans un entretien avec Le Monde, Choguel Maïga souligne que l’accord bilatéral entre son pays et la France n’a jamais été rompu. « Nous n’avons jamais...