Le patron de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon juge « indispensable de définir les moyens » pour « ramener vite à la maison » les forces françaises déployées au Sahel, dans une tribune publiée dimanche dans le Journal du dimanche.


Dans ce texte cosigné avec le député Bastien Lachaud, le chef de file des insoumis reconnaît toutefois qu’il « est impossible de retirer immédiatement les forces françaises : nos accords de défense nous l’interdisent ». Mais il demande de « travailler à une nouvelle attitude en identifiant les impasses » de la situation actuelle au Sahel.

« Il y a six ans qu’on y est en guerre », rappellent les deux députés LFI. « Nous y avons perdu 44 vies [41 militaires selon le décompte de l’Agence France-Presse], nous y stationnons 4 500 militaires et leur matériel. Sans que le Parlement ne l’ait décidé ni n’en ait débattu une seule fois ! Pourquoi sommes-nous là ? Jusqu’à quand ? », lancent-ils.

« La situation est-elle meilleure (…) ? Les Maliens sont-ils davantage qu’avant en situation de décider de leur destin ? Les Français y sont-ils mieux appréciés ? À ces questions, la réponse est non. L’ensemble des acteurs sur place le reconnaît ; les chercheurs aussi. D’aucuns parlent d’un “désastre” », assènent-ils encore.

Source : le monde politique

MaliwebCrise malienneInternational
Le patron de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon juge « indispensable de définir les moyens » pour « ramener vite à la maison » les forces françaises déployées au Sahel, dans une tribune publiée dimanche dans le Journal du dimanche. Dans ce texte cosigné avec le député Bastien Lachaud,...