En cette période des fêtes, ce ne sont pas seulement les accidents de la circulation qui constituent le véritable danger des routes, ce sont plutôt les terroristes et autres criminels, des braqueurs qui sèment la terreur dans tous les quatre coins du Mali.

 

Déjà plusieurs cas d’enlèvement de militaires en permission et de fonctionnaires sont signalés. S’y ajoutent des braquages de bus de transport en commun, qui relient Bamako à certaines localités de l’intérieur du Pays.

A croire de sources, l’artiste musicien, Abdallah Baby, qui vit entre Gao et l’Europe, a été enlevé, hier lundi 27 juillet, par des groupes terroristes. Son rapt est survenu entre Konna et Boré, dans le cercle de Douentza, alors qu’il était en route pour Gao.

Aussi, une dizaine de jeunes filles âgées entre 15 et 17 ans ont été enlevées, le 26 juillet à Intillit dans la région de Gao, lors d’une incursion de groupes terroristes dans cette zone en proie à la présence djihadiste et de narcotrafiquants.

Selon nos informations, durant cette période, des vermines ont posté plusieurs complices au niveau des gares et des axes routiers, afin d’identifier des militaires en permission et des fonctionnaires désireux de passer la fête auprès de leurs proches enfin de les enlever.

Notre pays le Mali est indubitablement en face d’une ombre de la mort. Des incontestables vermines de la société sont venues en surface. Du terrorisme s’ajoutent la crise politique, des braquages meurtriers de toute sorte, des assassinats envergures.

NORDSUD JOURNAL

MaliwebCrise malienneSociété
En cette période des fêtes, ce ne sont pas seulement les accidents de la circulation qui constituent le véritable danger des routes, ce sont plutôt les terroristes et autres criminels, des braqueurs qui sèment la terreur dans tous les quatre coins du Mali.   Déjà plusieurs cas d’enlèvement de militaires en...