MaliwebCrise malienne
Plusieurs personnes ont été blessées samedi à Bamako lors d'une 'marche pacifique' interdite, qui a rassemblé plusieurs centaines de manifestants, à deux mois la présidentielle. Le pouvoir a démenti l'utilisation de balles réelles. L'opposition au Mali a réclamé la démission du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga après la répression samedi 2...