Les attaques sur les civils se poursuivent dans et aux environs du village de Farabougou malgré la signature d’un accord de cessation des hostilités et de non-agression entre les représentants des « Dozos » et ceux de la communauté peule.

 

Le plaidoyer continue auprès de tous les acteurs pour la reconstruction urgente du pont détruit/dynamité et la mise en place d’un corridor humanitaire afin d’accéder par voie terrestre aux villages sous blocus.

Parallèlement, des vivres et des médicaments ont été largués sur Farabougou alors que des acteurs humanitaires présents dans la zone ont assisté avec des abris, des articles essentiels et des vivres, les déplacées internes dans trois communes (Dogofri, Mariko et Sokolo). Réponse en cours pour Léré et Deboye.

Source : OCHA

MaliwebCrise malienne
Les attaques sur les civils se poursuivent dans et aux environs du village de Farabougou malgré la signature d’un accord de cessation des hostilités et de non-agression entre les représentants des « Dozos » et ceux de la communauté peule.   Le plaidoyer continue auprès de tous les acteurs pour la...