“La transition à elle seule ne peut pas régler les problèmes du Mali. Il faut mettre les jalons d’une réconciliation réelle ; réduire cette situation sécuritaire qui est précaire dans notre pays”, estime Imam Mahmoud Dicko.

Milices…

D’après Imam Dicko, ils ont des multitudes de milices dans le pays. On ne peut pas avoir des milices et avoir la paix. Ce n’est pas possible. Il faut trouver une réconciliation qui va instaurer la confiance entre les différentes communautés qui habitent leur pays.

Communauté internationale…

“Si la communauté internationale, y compris la CEDEAO, pense que la présidence de cette Transition doit  revenir à des civils, qu’on donne ça à des civils ! Il faut se conformer, pour ne pas nous exposer à des sanctions, pas seulement de la CEDEAO, de toute la communauté internationale, de tous les partenaires. (…) Nous avons besoin aujourd’hui de cette assistance, de ce soutien. (…) Notre armée a besoin du soutien des autres. Si on se met à dos la communauté internationale, ça ne me paraît pas intelligent”, déclare Imam Dicko.

Source: Senego

MaliwebCrise malienne
“La transition à elle seule ne peut pas régler les problèmes du Mali. Il faut mettre les jalons d’une réconciliation réelle ; réduire cette situation sécuritaire qui est précaire dans notre pays”, estime Imam Mahmoud Dicko. Milices… D’après Imam Dicko, ils ont des multitudes de milices dans le pays. On ne...