Le parlement estonien a approuvé un plan visant à presque doubler le déploiement des troupes dans le cadre de l’ »Opération Barkhane » menée par la France au Sahel, a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué.

Le parlement estonien a approuvé des mandats autorisant l’Estonie à envoyer jusqu’à 160 soldats dans le cadre d’opérations militaires internationales, notamment en Afghanistan, en Irak et au Liban, et à maintenir 234 membres des services militaires prêts à être prêts pour l’an prochain, a annoncé le communiqué.

L’Estonie a pour la première fois envoyé des troupes au Mali en août 2018, qui sont actuellement stationnées dans la ville de Gao , sur la principale base française permanente du pays. Le grand camp de Gao est partagé entre les forces Barkhane, la mission de maintien de la paix des Nations Unies MINUSMA et les Forces armées maliennes (FAMa).

Le contingent estonien pour Barkhane passera de 50 à 95 hommes et des forces d’opérations spéciales seront déployées.
Les troupes estoniennes se concentrent sur la protection de la force de la base de Barkhane, sur la gestion des points de contrôle, sur la fourniture d’escortes et sur les patrouilles. La nécessité de vigilance a été soulignée en juillet, lorsque les troupes ont déjoué une attaque suicide à la voiture piégée et une attaque au pistolet dans le camp de Gao. Six membres du personnel estonien ont été blessés dans l’incident.

Source : Intellivoire

MaliwebCrise malienne
Le parlement estonien a approuvé un plan visant à presque doubler le déploiement des troupes dans le cadre de l’ »Opération Barkhane » menée par la France au Sahel, a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué. Le parlement estonien a approuvé des mandats autorisant l’Estonie à envoyer...