Détenus à Bamako depuis le 10 juillet 2022, les 49 soldats ivoiriens ont été inculpés selon AFP.

Les 49 soldats ivoiriens détenus depuis plus le 10 juillet 2022 à la gendarmerie de Bamako ont été inculpés pour “tentative d’atteinte à la sûreté de l’état” et écroués, selon plusieurs sources, AFP en l’occurrence.

Les militaires ivoiriens “déférés”

Les militaires sont accusés par le Mali d’être des “mercenaires”, ce que nie le gouvernement ivoirien qui affirme que ses soldats sont en mission régulière en Mali et appartiennent à la Mission des Nations unies pour le Mali (Minusma) qui apporte un soutien militaire au Mali alors que le pays fait face à des attaques terroristes depuis 2012. L’Etat de Côte d’Ivoire avait alors demandé leur libération. La partie malienne avait exigé avant toute libération des soldats ivoiriens, que la Côte d’Ivoire exprime officiellement « des regrets », mais aussi que lui soit rendu « des ressortissants maliens », vivant en Côte d’Ivoire, ou simplement de passage, recherchés par la justice malienne.  Des conditions rejetées.

“Les 49 militaires sont effectivement inculpés et mis sous mandat de dépôt pour atteinte à la sûreté de l’État et d’autres motifs”

“Les 49 militaires ivoiriens ont été inculpés vendredi pour ‘tentative d’atteinte à la sûreté de l’État’ et mis sous mandat de dépôt”, a déclaré à l’AFP une source judiciaire malienne proche du dossier.

Les 49 militaires sont effectivement inculpés et mis sous mandat de dépôt pour ‘atteinte à la sûreté de l’État’, et d’autres motifs”, a déclaré de son côté à l’AFP un responsable du ministère de la justice.

La négociation semblait pour l’instant la voie privilégiée pour obtenir la libération de ces 49 soldats arrêtés le 10 juillet à leur arrivée à l’aéroport de  .

Le Togo joue le rôle de médiateur entre la Côte d’Ivoire et le Mali, mais de premières négociations le 28 juillet à Lomé, n’ont pas permis d’enregistrer de progrès.

linfodrome

MaliwebCrise maliennemaliweb
Détenus à Bamako depuis le 10 juillet 2022, les 49 soldats ivoiriens ont été inculpés selon AFP. Les 49 soldats ivoiriens détenus depuis plus le 10 juillet 2022 à la gendarmerie de Bamako ont été inculpés pour 'tentative d'atteinte à la sûreté de l’état' et écroués, selon plusieurs sources, AFP en l'occurrence. Les...