La Chambre des députés a ratifié mercredi à Prague les protocoles additionnels entre la France, le Mali et le Niger sur le statut du personnel militaire non français dans le cadre de la force spéciale Takuba. Ces protocoles définissent un cadre juridique pour les forces armées tchèques dans ces deux pays.

60 soldats tchèques doivent intégrer dans les prochains jours cette force Takuba, à laquelle certains autres Etats européens vont participer aux côtés de la France, dont l’Estonie et la Suède.

La participation tchèque est impatiemment attendue par les Etats partenaires, selon la ministre tchèque de la Justice, qui remplaçait lors des débats au Parlement le ministre de la Défense, positifif au Covid-19

Source : Radio Prague

MaliwebCoopérationCrise malienne
La Chambre des députés a ratifié mercredi à Prague les protocoles additionnels entre la France, le Mali et le Niger sur le statut du personnel militaire non français dans le cadre de la force spéciale Takuba. Ces protocoles définissent un cadre juridique pour les forces armées tchèques dans ces...