Selon des sources concordantes joints par l’AFP, ces présumés djihadistes se réclament du prédicateur radical Amadou Koufa qui sévit dans le centre du Mali depuis trois ans.Selon une source sécuritaire malienne « des militaires ont été envoyés à Toubakoro (un village de Banamba) pour assurer la sécurité des populations »
Source: senegal7

MaliwebCrise malienneEducation
 » Les djihadistes armés ont demandé de fermer toutes les école où le français est enseigné, et désormais d’enseigner le Coran », a déclaré un enseignant de ladite localité. Selon des sources concordantes joints par l’AFP, ces présumés djihadistes se réclament du prédicateur radical Amadou Koufa qui sévit dans le centre du...