En conflit avec l’opinion malienne pour inefficacité coupable, voire sa démission dans la lutte contre le terrorisme, l’ONU qui a déployé une force aussi budgétivore qu’inefficace, a entrepris une opération de lifting pour redorer son blason.
Elle vient de décider d’une opération de charme pour embobiner une énième fois nos autorités. Dans ce cadre, une délégation de tous les Directeurs régionaux du Groupe des Nations Unies pour le Développement Durable de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (GNUDD-AOC) conduite par le Directeur région de l’UNFPA pour la région Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue NGOM, sera dans notre pays du 9 au 11 juillet 2019.

L’objectif, dit-on, est de marquer leur solidarité et leur soutien au peuple du Mali qui ne demande que l’engagement et la combativité de la Force onusienne. Il s’agira pour cette mission conjointe d’engager le soutien du Système des Nations unies au niveau régional pour répondre aux défis du Mali. Parce que l’ONU, à travers cette délégation, tient à marquer sa solidarité et son soutien au peuple du Mali. En quoi cela se traduira concrètement ? Qu’on ne s’attende pas au miracle. Il s’agira pour directeurs onusiens qui festoieront avec les plus hautes autorités de l’État, notamment, le Président de la République, d’autres membres du gouvernement, les communautés locales, le corps diplomatique, ainsi que les partenaires au développement, juste de manifester leur adhésion au processus initié par le Gouvernement malien avec l’appui du Système des Nations Unies dans la réalisation des priorités nationales de l’Agenda 2063 de l’Union africaine et des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Diplomatiquement, cela s’entend par : l’ONU n’est pas là pour combattre le terrorisme, mais pour travailler au renforcement des engagements humanitaires et au développement de la paix et de la sécurité, pour mieux répondre aux défis sans cesse grandissants que pose le contexte actuel, non seulement au Mali, mais aussi, à toute la sous-région. Ce contexte c’est la guerre. Or, scandaleusement, la force onusienne n’a pas mandat à se battre en appui aux FAMa.

PAR BERTIN DAKOUO

Source : INFO-MATIN

MaliwebCrise malienne
En conflit avec l’opinion malienne pour inefficacité coupable, voire sa démission dans la lutte contre le terrorisme, l’ONU qui a déployé une force aussi budgétivore qu’inefficace, a entrepris une opération de lifting pour redorer son blason. Elle vient de décider d’une opération de charme pour embobiner une énième fois nos...