Trois soldats maliens ont été tués et quatre autres blessés ce mercredi dans une embuscade tendue par les groupes armés terroristes dans la zone de Boulkessy, une localité malienne vers la frontière avec le Burkina Faso, a confirmé le ministère malien de la Défense et des Anciens combattants (MDAC) dans un communiqué.

“Ce 23 septembre 2020, aux environs de 12H45, une mission de patrouille FAMa du poste du G5 Sahel, est tombée dans une embuscade au sud de Boulkessy”, a indiqué le ministère dans le communiqué, précisant qu’il “déplore trois morts et quatre blessés dans les rangs des FAMa”.

Le MDAC a condamné avec “fermeté cette attaque lâche des terroristes” et a salué “la bravoure et la détermination” des soldats qui se sont battus pour repousser l’ennemi et maintenir leur position.

Cette attaque intervient deux jours après la promesse faite à la nation par le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) de mettre les FAMa dans les conditions leur permettant de remporter la guerre imposée à son pays par les réseaux terroristes.

Le 30 septembre 2019, les attaques contre deux postes du bataillon malien de la Force conjointe du G5 Sahel à Boulkessy et à Mondoro ont fait 38 morts. Les attaques ont été revendiquées par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM).

Source: Agence de presse Xinhua
MaliwebCrise malienne
Trois soldats maliens ont été tués et quatre autres blessés ce mercredi dans une embuscade tendue par les groupes armés terroristes dans la zone de Boulkessy, une localité malienne vers la frontière avec le Burkina Faso, a confirmé le ministère malien de la Défense et des Anciens combattants (MDAC)...