Au Mali, Samakatou Ag Youssouf, ex-maire de la commune d’Adiora, enlevé en août 2019 a été exécuté par le commandant de l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS), AbdelHakim As-Sahrawi.

Dans une vidéo publiée cette semaine, on aperçoit l’ancien maire d’Adiora (commune située à Tombouctou) lâchement exécuté par le leader de l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS), AbdelHakim As-Sahrawi. En effet, la diffusion de la vidéo de l’exécution de Samakatou Ag Youssouf intervient presque un an jour pour jour après son enlèvement qui avait eu lieu le 20 août 2019.

C’est la deuxième fois que ce groupe terroriste commet un tel crime relayé après sur les réseaux sociaux. Les enlèvements dans le centre et le nord du Mali sont courants. En mars dernier, le chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé a été enlevé en pleine campagne électorale.

Depuis 2012, plusieurs régions du nord et du centre du Mali sont tombées aux mains des groupes armés. En mars dernier, le président IBK a dit entamer des discussions avec ces derniers pour un retour à la paix. Depuis le mois de juin, le chef de l’Etat est très contesté par le M5-RFP qui réclame son départ.

Source : benintx

MaliwebCrise malienne
Au Mali, Samakatou Ag Youssouf, ex-maire de la commune d’Adiora, enlevé en août 2019 a été exécuté par le commandant de l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS), AbdelHakim As-Sahrawi. Dans une vidéo publiée cette semaine, on aperçoit l’ancien maire d’Adiora (commune située à Tombouctou) lâchement exécuté par le leader...