Des centaines de manifestants sont sortis vendredi 10 janvier dernier pour réclamer le départ des troupes françaises à cause de leur politique que certains manifestants jugent d’hypocrite. Elle avait aussi l’objectif de dissuader le président IBK de sa vision de cette politique française dans notre pays avant qu’il ne prenne part  au sommet en France destiné à “clarifier” la position des États du G5 Sahel face à la présence des troupes étrangères.

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblés sur la place de l’Indépendance, au nom de plusieurs organisations de la société civile et de partis politiques.

On pouvait lire sur des pancartes, “Le gouvernement français est un frein à notre développement“, “A bas la FranceBarkhane doit quitter“, “La France dehors, Barkhane dehors, les FAMa peuvent sécuriser le Mali”.

En réalité, la présence de 4.500 soldats de Barkhane, 13.000 hommes de l’ONU qui est Minusma, les hommes de la Force conjointe du G5 Sahel et de forces américaines, n’a servi à rien pour la simple raison que les pays sahéliens sont toujours  attaqués par des lâches à visage couvert. Il est vraiment temps que les dirigeants de nos pays commencent à écouter le peuple car, il est réveillé et debout.

Un homme averti en vaut deux !

Alpha Silamaka

Source Kaloum Info

MaliwebCrise malienne
Des centaines de manifestants sont sortis vendredi 10 janvier dernier pour réclamer le départ des troupes françaises à cause de leur politique que certains manifestants jugent d’hypocrite. Elle avait aussi l’objectif de dissuader le président IBK de sa vision de cette politique française dans notre pays avant qu’il ne...