À la suite de l’attaque terroriste qui a fait 37 victimes dans le village Koulogon-peuhl, cercle de Bankass, le président de la République s’est rendu, le vendredi dernier, sur le site avant de rassurer et réconforter les familles des victimes.

Dans les premières heures de cette nouvelle année, précisément le mardi 1er janvier vers 5 heures du matin, le village de Koulogon-peuhl, dans le cercle de Bankass, a été attaqué par des hommes armés non identifiés. Le bilan est très lourd. Il s’agit de plus de 37 morts dont le chef de village Moussa Diallo, une vieille femme et une fillette, des blessés, des disparus et une quantité importante de dégâts matériels.

Face à cette tragédie, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, ne pouvait pas être insensible. C’est dans ce contexte qu’il a effectué un déplacement sur le site. Le président de la République était accompagné d’une forte délégation composée de membres du gouvernement, de parlementaires, de la haute hiérarchie militaire du Mali et de représentants de la société civile.

Au cours de cette visite, IBK a visité les sites saccagés et s’est entretenu avec les populations et autorités locales qui lui ont fait un compte-rendu de la situation.

Selon la présidence, le chef de l’Etat a eu en retour des mots rassurants et réconfortants envers les familles des victimes et a donné des instructions fermes au chef d’état-major général des Armées afin que les Fama (Fores armées maliennes) sécurisent davantage toutes les populations.

Avant de quitter la localité, le chef de l’Etat s’est recueilli sur la tombe des victimes. Le président de la République a prié pour le repos de l’âme des victimes et pour un prompt rétablissement des blessés.

Y. Doumbia

Source:  Le Débat

MaliwebCrise malienne
À la suite de l’attaque terroriste qui a fait 37 victimes dans le village Koulogon-peuhl, cercle de Bankass, le président de la République s’est rendu, le vendredi dernier, sur le site avant de rassurer et réconforter les familles des victimes. Dans les premières heures de cette nouvelle année, précisément le...