Reçu en audience par le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, le Nouvel Ambassadeur de la France pour le Sahel, Jean-Marc Châtaigner, a informé du soutien de la France aux G5 Sahel. «Paris appuiera tous les efforts du Mali pour mobiliser la communauté internationale pour le G5-Sahel», a déclaré le Diplomate français.

 emmanuel macron president francais ibrahim boubacar keita ibk chef etat malien sahel reunion conference sommet

C’était le vendredi 6 octobre 2017, en début d’après-midi, au Palais présidentiel de Koulouba. Le Chef de l’Etat, Son Excellence IBK, a reçu en audience le Nouvel Ambassadeur de la France pour le Sahel, le Diplomate Jean-Marc Châtaigner. Celui-ci était accompagné par l’Ambassadeur de la France au Mali, Son Excellence Mme Evelyne Descorps.

Au cœur des échanges, le fonctionnement du G5-Sahel et les différents projets en cours en matière de sécurité pour le déploiement de la Force conjointe du G5-Sahel, pour combattre le terrorisme et la criminalité transfrontalière.

« J’ai été désigné par le Président Macron et par le Ministre des Affaires Etrangères, Jean Yves Le Drian, pour porter le message de la France aux pays membres du Sahel et soutenir en particulier les efforts du G5-Sahel », a déclaré le Diplomate français pour le Sahel.

Aux dires de Son Excellence Jean-Marc Châtaigner, Paris soutiendra aussi les efforts dressés dans l’espace sahélien en matière de développement afin de réussir la conférence de Bruxelles, attendue en décembre prochain.

«Nous saluons totalement les initiatives maliennes pour le G5-Sahel. Le déploiement de la Force conjointe du G5-Sahel est indispensable pour assurer le retour à la stabilité dans la Région », a témoigné l’Ambassadeur pour le Sahel qui a promis : «Paris appuiera tous les efforts du Mali pour mobiliser la communauté internationale pour le G5-Sahel ».

Selon le nouveau Diplomate français pour le Sahel, le Ministre français des Affaires Etrangères, Jean Yves Le Drian, présidera une réunion du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, le 30 octobre prochain , au cours de laquelle« nous examinerons encore les possibilités de renforcer les appuis du G5-Sahel de la part de la MINUSMA et nous allons poursuivre nos efforts pour soutenir la conférence qui va être organisée par le Mali et par l’Union Européenne à Bruxelles en décembre pour vraiment mobiliser tous les financements internationaux ».

Par ailleurs, l’Ambassadeur de la France pour le Sahel, Jean-Marc Châtaigner, a rappelé les attaques du 4 octobre 2017, à la frontière entre le Mali et le Niger, qui se sont soldés par la mort de cinq soldats nigériens et trois américains, à la suite d’un un guet-apens. Ce qui, aux yeux du Diplomate, nécessite la conjugaison des forces autour du G5 Sahel.

« Pour cela, nous avons besoin de l’appui unanime de la communauté internationale », a-t-il souhaité.

Les efforts du Président en Exercice du G5 Sahel, le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, et de ses homologues tchadien, nigérien, burkinabè et mauritanien méritent d’être loués.

 

Qui est Jean- Marc Châtaigner ?

Spécialiste de l’Afrique et des questions de développement, Son Excellence Jean-Marc Châtaigner est, depuis 2015,  Directeur Général Délégué de l’Institut de Recherche pour le Développement.

Il fut Ambassadeur de France à Madagascar de 2009 à 2012, après avoir dirigé les cabinets d’Alain Joyan et de Jean-Marie Bockel, tous Secrétaires d’Etat chargés de la Coopération et de la Francophonie sous l’ex-président français Nicolas Sarkozy.

Cyril ADOHOUN

 

Par L’Observatoire

MaliwebCoopérationCrise malienne
Reçu en audience par le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, le Nouvel Ambassadeur de la France pour le Sahel, Jean-Marc Châtaigner, a informé du soutien de la France aux G5 Sahel. «Paris appuiera tous les efforts du Mali pour mobiliser la communauté internationale pour le...