Hier vendredi r 9 août, un véhicule de l’armée a sauté sur un Engin Explosif Improvisé (EEI) à 35 km de Konna. Il s’agit d’un véhicule FAMa d’une mission d’escorte quittant Sévaré pour Douentza. Le bilan fait état de 3 blessés. La partie avant du véhicule a été endommagée. Les blessés ont été évacués sur Konna.

 

Il faut préciser que les engins explosifs improvisés continuent d’être la principale cause des décès, notamment dans les zones du centre du pays. Ces armes touchent aussi particulièrement les civils. A en croire les Nations Unies, en 2018, ces EID ont causé la mort de 197 personnes dont 41% de civils et la blessure de 396 autres. Alors qu’en 2019, on compte déjà en 8 mois 87 morts causés par ces armes dont 51% de civils.

Kibaru

MaliwebCrise malienne
Hier vendredi r 9 août, un véhicule de l’armée a sauté sur un Engin Explosif Improvisé (EEI) à 35 km de Konna. Il s'agit d'un véhicule FAMa d'une mission d'escorte quittant Sévaré pour Douentza. Le bilan fait état de 3 blessés. La partie avant du véhicule a été endommagée....