Les forces de défense et de sécurité continuent d’être la cible d’individus armés non identifiés au centre du pays. Les derniers incidents armés ont concerné les secteurs de Douentza et de Niono, respectivement dans les régions de Mopti et de Ségou, épicentre de la lutte antiterroriste depuis cinq ans environ. Si l’on s’en tient aux sources locales, ce sont quatre militaires qui ont péri au cours des deux attaques et des dégâts matériels ont été signalés.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebCrise malienne
  Les forces de défense et de sécurité continuent d’être la cible d’individus armés non identifiés au centre du pays. Les derniers incidents armés ont concerné les secteurs de Douentza et de Niono, respectivement dans les régions de Mopti et de Ségou, épicentre de la lutte antiterroriste depuis cinq ans...