Le jeudi 1er août 2019 à la Maison de la presse, les partisans de l’imam Mahmoud Dicko, ont tenu un point de presse, pour faire part de la naissance d’un mouvement dénommé Coordination des mouvements, Associations et sympathisants (CMAS) de l’imam Mahmoud Dicko.

Issa Kaou N’djim, représentant de l’imam, porte-parole de la coordination, était accompagné de Seydou Togola représentant du mouvement Mali debout ainsi que d’autres personnes. A ses dires, les objectifs du mouvement (CMAS) tournent autour des idéaux de la vision politique, religieuse, coutumière et sociétale de Mahmoud Dicko ajoutant que « cette coordination se veut fédératrice, n’est à la solde d’aucun pouvoir, d’aucun parti politique, c’est le seul instrument de travail qui va représenter et soutenir l’imam Dicko ».
N’djim dans la continuité de ses propos a signalé que depuis les événements de 2012, notre pays connaît une grave crise multidimensionnelle : politique, culturelle et sociétale qui a poussé de nombreux Maliens à prendre leurs destins en mains pour faire face aux différentes crises et de leur apporter des solutions appropriées. Ainsi dira-t-il, l’imam Dicko, pour sa part, en tant que personnalité publique et morale a joué un rôle décisif sur certaines questions qui sont, entre autres, la lutte contre le projet du code de la famille, contre le projet d’éducation sexuelle complète, les missions de bons offices.
Qualifiant l’imam de personnalité incontournable de la vie socioculturelle et politique de notre pays, il confirmera qu’il se bat toujours pour le bien-être des Maliens. « Dans le souci de mieux conjuguer les efforts des uns et des autres pour une meilleure visibilité, une synergie d’action s’impose afin d’améliorer leurs efficacité et efficience. La présente coordination est mise en place à cet effet », avant de demander aux différents mouvements, associations et sympathisants se reconnaissant de l’imam Mahmoud Dicko de les rejoindre.
Kadidia Doumbia, stagiaire

 

Source: le point 

MaliwebCrise maliennePolitique
Le jeudi 1er août 2019 à la Maison de la presse, les partisans de l’imam Mahmoud Dicko, ont tenu un point de presse, pour faire part de la naissance d’un mouvement dénommé Coordination des mouvements, Associations et sympathisants (CMAS) de l’imam Mahmoud Dicko. Issa Kaou N’djim, représentant de l’imam, porte-parole...