Niafunké, 25 juin (AMAP) Une marche pacifique pour soutenir la libération de l’homme politique malien, Soumaila Cissé, a rassemblé, jeudi, à Niafunké, des centaines de personnes, a constaté  l’AMAP.

La manifestation a été organisée par la cellule de Niafunké du Collectif pour la libération de Soumaila Cissé, en collaboration avec la société civile, le Club des amis de Soumaila Cissé.

Le président de la société civile de Niafunké, Hamadoun B. Touré, dans sa déclaration devant le préfet, a remercié le président Ibrahim Boubacar Keita qui a annoncé, dans sa récente adresse à la Nation, que Soumaila est en vie et qu’il pourrait regagner sa famille bientôt. M. Touré s’est cependant demandé combien de temps prendra encore cette libération.

Dans toutes les rues de Niafunké, les marcheurs ont scandé : « Libérez Soumaila », « IBK, notre attente est longue… ». La procession, qui a commencé á la place de l’Indépendance de Niafunké, a fait le tour de la ville pour se terminer á la préfecture.

Les marcheurs ont demandé au président de la République « de tenir parole, en libérant sans délai Soumaila Cissé ». Ils ont remis au préfet du cercle une lettre adressée au Chef de l’Etat.

La marche s’est terminée, aux environs de 12 heures, par une séance de prières, réunissant plusieurs marabouts et notables de la ville et demandant à Dieu de faciliter « la libération de leur fils, frère, père Soumaila Cissé ».

 Le chef de file de l’opposition malienne président de l’Union pour la République et la démocratie (URD) est aux mains de présumés djihadistes, depuis le 25 mars, quand il a été enlevé pendant qu’il battait campagne, dans le cercle de Niafunké (Nord), pour les élections législatives qui se sont tenues quatre jours plus tard.

SAM/MD (AMAP)

MaliwebCrise malienneSociété
Niafunké, 25 juin (AMAP) Une marche pacifique pour soutenir la libération de l’homme politique malien, Soumaila Cissé, a rassemblé, jeudi, à Niafunké, des centaines de personnes, a constaté  l’AMAP. La manifestation a été organisée par la cellule de Niafunké du Collectif pour la libération de Soumaila Cissé, en collaboration avec la...