Cheick Tidiane Gadjigo, ancien ministre sénégalais et représentant de l’OIF : « Le président ATT a été un homme exemplaire, un africain dévoué à la cause du Mali et d’Afrique »

J’ai beaucoup d’émotions avec tout ce que j’ai entendu. Ce que j’aurais souhaité, en tant qu’africain, c’est une culture qui existe au Sénégal comme au Mali et un peu partout en Afrique : on ne dit du bien sur les hommes et les femmes de bien qu’après leur mort. Je pense que c’est bon aussi qu’ils sachent qu’on les aime, qu’on les respecte, qu’on met d’appréciations dans le travail qu’ils ont fait toute leur vie. Le président ATT a été un homme exemplaire, un africain dévoué à la cause du Mali et d’Afrique. Moi je n’ai que respect, affection et estime pour lui. Nous avons une grande amitié entre grand frère et petit. Il m’a plusieurs fois donné des conseils. C’est un homme qui ne dit presque jamais non. Même s’il n’est pas d’accord, il sait comment reformuler pour que tu comprennes et tout en disant que vous avez raison. Aussi, j’ai beaucoup aimé sa politique du consensus. Même si certains africains ne sont pas d’accord, moi je suis d’accord. Il faut le consensus. L’Afrique souffre. Il faut que les Africains se donnent la main. Le président ATT s’est battu pour le consensus. Retenons au moins ce message de ATT pour le Mali et pour d’Afrique

Mme Barry Kadiatou Barry, présidente de l’association des personnes de petite taille : « Ce que je retiens d’ATT, c’est la considération »

Nous prions, d’abord pour le repos éternel de l’âme d’ATT. Ce que je n’oublierai jamais chez ATT, c’est la considération. Lui et son épouse ont eu beaucoup de considérations pour moi. Il m’a poussé à avoir confiance en moi. Il m’a montré qu’il n’y a aucune différence nous, les personnes de petite taille, et les autres. Il m’a dit que nous avons les mêmes droits que les autres. Il nous a sortie de la marginalisation. Il a été avec moi partout à travers le monde. Il m’a permis de m’adresser aux autorités sans complexe. Aujourd’hui, nous prions pour le repos de son âme. Je demande à tous de pardonner à ATT, de prier pour le repos de son âme. Cet homme a tout donné au Mali. Il a donné, à ce pays, sa vie, son énergie. C’était un grand patriote, infatigable quand il s’agit du bonheur des Maliens et du développement de ce pays. Nous prions pour qu’il y ait beaucoup d’autres ATT au Mali.

Ahmed Diane Semega, ancien ministre d’ATT : « Là où il se trouve actuellement, ce qu’ATT veut des Maliens, c’est que chacun ait l’amour de ce pays »

ATT a tout donné au Mali. Il a donné sa vie à ce pays. Tout ce qu’ATT souhaitait, c’est qu’on échange et qu’on trouve un terrain d’entente sur ce qui nous divise. Il tenait à la stabilité du pays, il tenait à la cohésion sociale. Là où il se trouve actuellement, ce qu’ATT veut des Maliens, c’est que chacun ait l’amour de ce pays comme il le faut, chacun ait l’amour du prochain, chacun travaille pour la paix et la stabilité de ce pays. ATT, lui, il a tout donné à ce pays. C’est à nous de travailler pour l’honorer. Ensemble, prions pour le repos de son âme ; Que Dieu l’accueille dans son paradis. Il était un grand patriote.

Mathias Antoine, président du conseil supérieur de la Communication du Burkina Faso : « ATT était un digne fils de l’Afrique »

Le peuple burkinabè est au côté du peuple malien pour pleurer et implorer Allah de donner le paradis à ce digne fils de l’Afrique qu’il nous a donné et qu’il a rappelé à ses côtés. Aujourd’hui, le seul mot que nous avons : qu’Allah puisse le permette de vivre dans son paradis.

Modibo Kadjokè, président de l’Alliance Maliko et ancien DG de l’APEJ : « ATT a été un grand bâtisseur »

On ne finit pas de parler d’ATT. Certains vous parleront des infrastructures routières, d’autres vous parlerons des hôpitaux, pour certains, ce sont les logements sociaux, l’eau et l’électricité…mais beaucoup oublient la gratuité de la césarienne et de l’emploi des jeunes qui sont aussi les œuvres, pas les moindres, d’ATT. L’emploi des jeunes lui tenait à cœur. La preuve : pendant la transition, il a créé la cellule d’appui à l’insertion des jeunes diplômés. Cette cellule avait été supprimée à un moment donné. Quand il était venu au pouvoir, il a créé l’APEJ. C’est lui qui a créé la Taxe emploi jeunes. C’est encore lui qui a renforcé la Taxe sur la formation professionnelle à la FAFPA. ATT a été un grand bâtisseur.

Ousmane Issoufi Maiga, ancien premier ministre : « Amadou a consacré toute sa vie au service du Mali, au service de l’Afrique »

Je retiens d’ATT un grand homme, un grand Président, un bâtisseur. J’ai eu la chance et le privilège d’avoir servi à ses côtés en tant que ministre de l’Économie et des Finances, ministre de l’Équipement et des Transports et enfin en tant que premier ministre. Nous avons beaucoup appris à ses côtés, d’abord pour sa droiture, pour sa simplicité et son humanisme. Amadou a consacré toute sa vie au service du Mali, au service de l’Afrique. Nous le pleurons et nous adressons toutes nos condoléances à son épouse, une brave dame, que nous avons côtoyé également, à ses enfants et l’ensemble du peuple malien. Que Dieu l’accueille dans son paradis.

Rassemblés par Boureima Guindo

Source: Le PaysMali

MaliwebCrise malienneSociété
Cheick Tidiane Gadjigo, ancien ministre sénégalais et représentant de l’OIF : « Le président ATT a été un homme exemplaire, un africain dévoué à la cause du Mali et d’Afrique » J’ai beaucoup d’émotions avec tout ce que j’ai entendu. Ce que j’aurais souhaité, en tant qu’africain, c’est une culture qui existe au...