Face au personnel de son département, réuni pour lui présenter les vœux de nouvel an, le ministre de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Mohamed El Moctar a affirmé qu’il usera de tous les moyens possibles pour réconcilier les Maliens.

C’était le mercredi 3 janvier que l’ensemble du personnel de son département s’est réuni pour souhaiter bonne année à son ministre, Mohamed El Moctar. Une occasion pour lui de réaffirmer son engagement et sa détermination pour réussir la mission assignée à son département.

Pour cette traditionnelle présentation de vœux de nouvel an, le porte-parole du département, Bassidi Coulibaly, loin de faire un bilan du ministre, s’est contenté de faire ressortir trois points majeurs, notamment la tenue réussie de la conférence d’Entente Nationale au mois de mars-avril 2017, la création de la Mission d’Appui à la Réconciliation et des Equipes Régionales et l’exécution des projets d’accompagnement de la Réconciliation Nationale.

A ses dires, les actions menées dans le cadre de la cohésion sociale, sous le leadership du ministre El Moctar, sont considérables. Il s’agit de l’organisation des rencontres communautaires, la réalisation des puits et forages, des micros projets en faveur des femmes et des jeunes en vue de favoriser  la cohésion sociale.

Le ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Mohamed El Moctar, a, à son tour, présenté ses vœux de bonheur et de santé à l’ensemble de ses collaborateurs rappelant que la réussite de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale est une affaire de tous les Maliens.

«Nous allons travailler avec tout le monde pour asseoir de façon durable la paix et le vivre ensemble dans un Mali où chacun compte», a-t-il promis.

Ousmane MORBA

L’Observatoire

MaliwebCrise malienneMali actumaliweb net
Face au personnel de son département, réuni pour lui présenter les vœux de nouvel an, le ministre de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Mohamed El Moctar a affirmé qu’il usera de tous les moyens possibles pour réconcilier les Maliens. C’était le mercredi 3 janvier que l’ensemble du...