La Police des Nations Unies (UNPOL) à Ménaka poursuit ses différentes patrouilles dans la commune urbaine. Notre équipe a suivi ses patrouilles qu’elle mène seule ou aux côtés des Forces de défense et de sécurité maliennes.

 

Ce 11 novembre 2019 à 15h, trois véhicules blindés de l’Unité de Protection Togolaise (Togo FPU) sont de sortie. Première destination, le commissariat de police de Ménaka qui est situé à moins d’un kilomètre du Camp Intégré, afin d’y rejoindre la Police nationale de Ménaka pour effectuer cette patrouille de sécurisation de la ville.

 

« Nous savons que les terroristes menacent Ménaka, mais quand nous voyons les patrouilles de la MINUSMA avec notre Police, nous sommes rassurés »nous a confié Abdoulaye Ousmane, un habitant de la commune urbaine de Ménaka.

La patrouille conjointe MINUSMA – Police Nationale, après un briefing sur l’exercice, l’entame en longeant l’artère principale de la ville qui passe devant le commissariat. La patrouille est dirigée par la Police nationale, le Mandat de la MINUSMA consistant à venir en appui à l’État malien et non à se substituer à lui.

« Nous sommes ravis du cadre de collaboration et d’accompagnement de la MINUSMA ici à Ménaka. Nous la remercions pour tous ses efforts allant dans le sens de la sécurisation des populations et de leurs biens », s’est réjoui le Commissaire principal de la Police de Ménaka, Almamy Keïta.

Du commissariat de Police, la patrouille a sillonné les différents quartiers de la ville. Lentement pour mieux observer, à la vitesse de croisière de 20 km/h, les éléments de la patrouille conjointe restent très vigilants pour faire face à toute situation malveillante. Oumou Kaltoumou Djibrillou et Adel Chater, deux officiers de la police des Nations unies sont à bord de l’un des véhicules blindés.

Ils assurent la coordination entre l’Unité de Force de Protection des Nations Unies et la Police nationale. Avec des canaux de communication adéquat, chaque acteur de la patrouille partage les informations utiles durant le trajet.

Prévu dans l’itinéraire de la patrouille, une entrevue avec le Gouverneur de la région de Ménaka a eu lieu. Sur place, le chef de l’exécutif régional a accueilli une petite délégation de la patrouille dans ses locaux. Mr Daouda Maiga a exprimé son estime pour ces actions de sécurisation de sa ville et de sa région par les forces nationales, la MINUSMA et Barkhane.

« La situation sécuritaire actuelle dans la région reste délicate. La conjugaison des efforts de nos différentes forces est la première réponse à celle-ci », a estimé M. Daouda Maiga, Gouverneur de la région de Ménaka.

En plus des patrouilles quotidiennes effectuées par la Police des Nations Unies dans la ville de Ménaka, le Contingent Nigérien de la MINUSMA, lui aussi basé dans la localité, s’acquitte aussi de ce devoir de jour comme de nuit, dans la ville et ses alentours.

Source : MINUSMA

MaliwebCrise malienneNord-Mali
La Police des Nations Unies (UNPOL) à Ménaka poursuit ses différentes patrouilles dans la commune urbaine. Notre équipe a suivi ses patrouilles qu’elle mène seule ou aux côtés des Forces de défense et de sécurité maliennes.   Ce 11 novembre 2019 à 15h, trois véhicules blindés de l’Unité de Protection Togolaise...