Selon une source proche du mouvement, la coordination politique a appris que les autorités maliennes, accompagnées de quelques leaders du centre du Mali s’apprêtaient ce samedi 21 Novembre 2020 à enclancher un processus de reconciliation sans leur mouvement. De toute façon, poursuit le cadre du MDNA, nous sommes les vrais acteurs sur le terrain par conséquent, il est illusoire d’entamer un véritable processus de paix dans le centre du Mali sans que notre Mouvement Dan Nan Ambassagou n’y soit engagé.
Ce sera même pas viable dit-il. Joint par www.lepaysdogon.net, une source proche du gouvernorat de Mopti confirme l’action prévue ce samedi et affirmé que sauf erreur de sa part, le ministre de la réconciliation devrait faire le déplacement pour y participer.
En tout cas l’on peut se demander pourquoi est ce que les nouvelles autorités veulent esquiver l’emblématique mouvement Dan Na Ambassagou?
Il faut rappeller que cest le seul mouvement d’autodéfense qui a tenu pendant des années face aux GAT dans le pays dogon. Donc un véritable processus de réconciliation ne peut se faire sans l’implication du mouvement .Que les autorités de transition ne se laissent berner par des soi-disant représentants des communautés qui ne sont même pas capables de descendre sur le terrain.
En principe, la logique voulait l’État récompense les efforts de ce mouvement d’autodéfense au lieu d’essayer de le mettre sur la touche comme l’on peut le constater. Tout citoyen épris de gratitude, doit reconnaître les énormes sacrifices fait par ces volontaires à la mort et les mettre au centre de toute action de recherche de la paix. Cela n’est que justice.
Toutefois, les autorités peuvent vite se ressaisir en demandant pardon et rectifier l’erreur afin de donner une chance à la paix.
www.lepaysdogon.net/Bandiagara
MaliwebCrise malienne
Selon une source proche du mouvement, la coordination politique a appris que les autorités maliennes, accompagnées de quelques leaders du centre du Mali s'apprêtaient ce samedi 21 Novembre 2020 à enclancher un processus de reconciliation sans leur mouvement. De toute façon, poursuit le cadre du MDNA, nous sommes les...