La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a annoncé, dans un communiqué, « l’assassinat » de sept de ses hommes dont l’officier Ehya Ag Mossa, chef militaire de la zone de Doro. Ces combattants principalement du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), un mouvement affilié à la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) ont été tous tués par des hommes armés non identifiés dans la nuit du 5 au 6 décembre 2021, dans le village de Intahaka, un localité de la région de Gao.

« La Coordination des Mouvements de l’Azawad a appris avec tristesse et consternation la mort de son officier, Ehya Ag Mossa, chef militaire de la zone de Doro ainsi que six (6) de ses éléments, assassinés par des hommes armés non identifiés dans la nuit du 05 au 06 décembre 2021 à Intahaka » note le communiqué signé par, Mohamed Elmaouloud Ramadane, porte-parole de la CMA. Un autre coup dure pour la Coordination des Mouvements de l’Azawad qui a perdu son président Sidi brahim Ould Sidati, tué par des individus armés le 13 avril 2021 à Bamako. En effet, tout en condamnant avec la plus grande fermeté « ce énième assassinat aussi lâche que barbare », la CMA assure que « toutes les dispositions seront prises pour traquer, retrouver les auteurs de ce crime odieux en vue de les mettre à la disposition de la justice » note-t-on dans le communiqué.

Selon Abdoul Karim Ag Matafa, membre de la CMA, cette attaque est l’œuvre de Daech. « Il y a quatre motos qui sont arrivés vers 5 heures trouver les éléments de Ehya dans leur sommeil, il a été tué avec 6 de ses compagnons sur la mine de Intahaka. C’est un acte terroriste du mode opératoire de l’Etat islamique », a-t-il expliqué à Agence Anadolu par téléphone.

Par ailleurs, pour faire de la lumière sur cet assassinat, la CMA a exhorté la bonne collaboration de tous les partenaires présents sur le terrain. « La CMA demande une meilleure collaboration de tous les partenaires présents dans cette zone pour lui fournir les informations susceptibles de faire toute la lumière sur cet acte horrible », indiqué-t-elle dans son communiqué.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

MaliwebCrise malienneEditorialMalijet
La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a annoncé, dans un communiqué, « l’assassinat » de sept de ses hommes dont l’officier Ehya Ag Mossa, chef militaire de la zone de Doro. Ces combattants principalement du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), un mouvement affilié à la Coordination des Mouvements...