Pour la première fois depuis plus de deux semaines après le blocus, les premiers éléments de l’armée sont arrivés, hier jeudi, à Farabougou. Bien que le village ne soit pas totalement libéré de l’étreinte djihadiste, cette présence militaire est un gage de soulagement pour la population locale qui redoute, à chaque instant, un éventuel massacre.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebCrise malienne
  Pour la première fois depuis plus de deux semaines après le blocus, les premiers éléments de l’armée sont arrivés, hier jeudi, à Farabougou. Bien que le village ne soit pas totalement libéré de l’étreinte djihadiste, cette présence militaire est un gage de soulagement pour la population locale qui redoute,...