Selon le bulletin d’information d’OCHA, « Au Mali, les violences variées continuent de forcer de nombreuses personnes à fuir leur lieu de résidence. A la fin de décembre 2018, le nombre de personnes déplacées internes (PDI) a atteint 120 298 par rapport à 62 627 à la fin du mois de juin. Ceci représente une augmentation de 92 pour cent en seulement six mois. Plus de 54 000 personnes déplacées en une année dans la région de Mopti

Le nombre de PDI de Mopti est passé de 2 151en décembre 2017 à 56495 individus au 24décembre 2018. La plupart d’entre elles se sont réinstallées dans d’autres communes de la région, bien que plus de 320 personnes déplacées venant des cercles de Bankass et Koro ont été recensées en décembre dans les environs de Bamako et dans la région de Sikasso. Mopti a enregistré plus de PDI que toutes les autres régions du pays en 2018 ».

Source: lechallenger

MaliwebCrise malienne
Selon le bulletin d’information d’OCHA, « Au Mali, les violences variées continuent de forcer de nombreuses personnes à fuir leur lieu de résidence. A la fin de décembre 2018, le nombre de personnes déplacées internes (PDI) a atteint 120 298 par rapport à 62 627 à la fin du...