Après près de  trois semaines d’Etat de siège dans le village de Farabougou, imposé par les terroristes, les forces armées après plusieurs attentives sont parvenues à mettre pied dans ce village du centre du pays. Le Vice-président Colonel Assimi Goïta a aussi foulé  le sol de ce village le vendredi passé mais la situation reste inchangée.

Le vice-président de la Transition, Colonel Assimi Goïta chargé des questions de la défense et de la sécurité s’est rendu dans le village de Farabougou le vendredi, 23 octobre 2020. Selon les services de communications des FAMA, le vice-président s’est entretenu avec les chefs religieux et coutumiers de Farabougou. Ces échanges ont essentiellement porté sur le retour de la paix dans la localité et les pourparlers entre les différentes communautés.

Selon le site des FAMA, le vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta dit avoir trouvé à Farabougou une population très enthousiaste. « Les populations de la localité font confiance en leur armée contrairement à certaines allégations faites çà et là ». Et d’ajouter que le problème de Farabougou est un conflit intercommunautaire et que toutes les personnes de bonne volonté  doivent s’impliquer pour trouver une solution durable à cette crise.

En ce sens, pour le vice-président de la transition, « l’armée malienne s’occupera de la menace terroriste. Des opérations militaires sont toujours en cours pour la stabilité de la localité de Farabougou », a déclaré le colonel Assimi Goïta qui  a martelé que « les FAMa doivent agir avec professionnalisme pour que les populations ne soient pas prises comme cible et chercher en même temps les mauvaises graines afin de les neutraliser ». Il était en déplacement dans ce village avec le commandant du secteur 5 de l’Opération Maliko, le colonel Didier Dembélé. Celui-ci a indiqué que « les FAMa montent en puissance sur le terrain ».

Selon lui, « elles agissent avec dévouement et professionnalisme ». Il a souligné que « des forces spéciales maliennes sont venues baliser le terrain pour l’arrivée des humanitaires. » Le colonel Didier Dembélé a noté que les FAMa travaillent en concert avec les partenaires pour lutter contre les forces obscurantistes.

Cependant, plusieurs interrogations sont posées du fait  de la situation actuelle de Farabougou. Le Colonel Assimi Goïta est allé dans ce village. Plusieurs images montrent le vice-président en treillis militaire ,  bien armé,  avec les enfants. C’est un signe de victoire des FAMA mais aussi des nouvelles autorités militaires.  Assimi Goïta est acclamé par les partisans de la gestion du pays par l’armée et sur les réseaux sociaux c’est plus qu’une victoire. Des félicitations pleuvent sur plusieurs pages des internautes.

Mais de l’autre côté, sur le terrain, la situation est tout autre. Les Habitants sont bien contents de la présence militaire à leur côté dans le village mais la peur persiste. Car l’ennemi n’est pas loin. Il est sous le nez des populations et des militaires. Puisqu’à ce jour, ni les FAMA, ni la population locale n’a fait mention d’un quelconque échange de tirs ou de neutralisation des bandits qui ont (…)

KADOASSO I.

NOUVEL HORIZON

MaliwebCrise maliennemaliweb
Après près de  trois semaines d’Etat de siège dans le village de Farabougou, imposé par les terroristes, les forces armées après plusieurs attentives sont parvenues à mettre pied dans ce village du centre du pays. Le Vice-président Colonel Assimi Goïta a aussi foulé  le sol de ce village le...