Pour une sortie de crise, le chérif de Nioro dit M’Bouillé Haïdara, s’est une fois encore prononcé. Il n’a pas changé de position depuis qu’il interpelle le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta sur la nécessité de mettre certaines personnes de son entourage à l’“écart’’ de la gestion du pays.

Vendredi 26 juin dernier, lors de son prêche, le Chérif est revenu pour ajouter à cette liste de personnes, l’actuel président de l’Assemblée Nationale. La crise socio-politique qui secoue notre pays suite à l’Appel à manifestation du mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) sous la personnalité de l’Imam Mahmoud Dicko, est bien soutenu par le Chérif de Nioro. On se souvient encore en février dernier quand le Chérif de Nioro avait demandé à l’Imam Dicko de surseoir à une Marche. Pour dire, ces deux hommes de Dieu, influents, se concertent régulièrement sur les initiatives que l’un ou l’autre prend.

Lors du prêche de vendredi (Koutouba) le respecté Chérif M’Bouillé Haidara a encore proposé à IBK les solutions de sortie de crise. Il a réitéré ses demandes de mise à l’écart de Manassa, de Karim. Mais cette fois-ci, il a ajouté le député Moussa Timbiné à la liste noire des personnes à éloigner de la gestion du pays.

Sa colère pour Manassa Danioko vient du fait qu’elle a joué un mauvais rôle en tant que présidente de la cour constitutionnelle, en inversant les résultats en défaveur des faibles. Il préconise que la Cour Constitutionnelle soit dissoute et qu’elle “degage” de cette institution. “ En ce qui concerne Karim, (…)

KADOASSO.I

Source: Nouvel Horizon

MaliwebCrise malienne
Pour une sortie de crise, le chérif de Nioro dit M’Bouillé Haïdara, s’est une fois encore prononcé. Il n’a pas changé de position depuis qu’il interpelle le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta sur la nécessité de mettre certaines personnes de son entourage à l’“écart’’ de la gestion...