Dans l’exécution d’un nouveau concept d’opération qui vise à mieux adapter la stratégie des FAMA, à la menace terroriste ou autres narco trafiquants, Le Chef d’état-major général des Armées, le Général de Division Abdoulaye Coulibaly, a porté à la connaissance de l’opinion nationale, les nouveaux dispositifs mis en place depuis le 9 novembre 2019.

 

Ainsi par « souci de reconsidérer notre posture opérationnelle sur le terrain, les unités isolées vont être regroupées en point d’appui et centres de résistance ». De ce fait, selon le commandement militaire, les postes d’Anderaboukare et d’indelimane ont été repliés sur Ménéka, et celui de Labbezanga sur Ansongo. La hiérarchie militaire a indiqué que dans ce choix opérationnel, d’autres unités seront également concernées et que cela n’est nullement question d’abandonner les populations.

Source : LE PAYS

MaliwebCrise malienneSociété
Dans l’exécution d’un nouveau concept d’opération qui vise à mieux adapter la stratégie des FAMA, à la menace terroriste ou autres narco trafiquants, Le Chef d’état-major général des Armées, le Général de Division Abdoulaye Coulibaly, a porté à la connaissance de l’opinion nationale, les nouveaux dispositifs mis en place...