La nuit du 1er au 2 Juillet 2020 des individus armés ont attaqué quatre villages dogons dont Gouari dans la région de Mopti. A peine que la localité a fini d’enterrer les 15 personnes toutes des dogons, tuées dans l’attaque, les assaillants étaient revenus hier 2 juillet vers 19 H dans le village.

 

Aussitôt que les assaillants sont revenus dans le village, les habitants ont alerté l’armée malienne qui s’est dépêchée vers Gouari. Malheureusement la mission sera tombée dans une embuscade entre Toyi et sa destination finale.

Selon nos recoupements sur le terrain auprès des populations et des sources sécuritaires « 4 véhicules des Famas ont été incendiés, la cinquième n’a pas encore eté retrouvé. 3 soldats blessés ont été également retrouvés dans un autre village, d’autres sont toujours portés disparus », raconte une source sécuritaire.

Avant l’arrivée des assaillants soupçonnés d’être des des dozos, les populations avaient déserté le village. Sauf les personnes à mobilité réduite et âgées sont restées. Plusieurs jeunes de Gouari ont passé la nuit à Toyi, à 14 km environs de leur village pour fuir les hostilités.

Contacté un habitant nous confie. « Je suis toujours à Toyi. Je ne peux pas me rendre chez moi car ils ne sont pas partis de chez nous même s’ils sont partis ils ne sont pas loin, ils peuvent revenir à tout moment », regrette-t-il.

Le village de Gouari situé dans le cercle de Bankass est habité par des dogons. Avant-hier 1er Juillet 15 personnes ont été tués dans la même localité lors d’une attaque attribuée aux mêmes personnes qui créent la panique dans le pays dogon.

Mohamed Salaha

Source : Zaharainfos.com

MaliwebCrise malienne
La nuit du 1er au 2 Juillet 2020 des individus armés ont attaqué quatre villages dogons dont Gouari dans la région de Mopti. A peine que la localité a fini d’enterrer les 15 personnes toutes des dogons, tuées dans l’attaque, les assaillants étaient revenus hier 2 juillet vers 19...