Les conséquences de la manifestation des opposants du régime du président Ibrahim boubacar Keita a Bamako le 02 octobre 2018 lors de l’accueil mitigé sont immediates. En dépit de l’usage de gaz lacrymogène contre certains perturbateurs, les forces de l’ordre ont été sermonnés dans les coulisses par la hiérarchie sous pression.

Aux yeux du pouvoir, le directeur de la police l’inspecteur général Moussa AG Infagni et le directeur général de la gendarmerie , le nouveau général de brigade Satigui moro sidibe sont coupables de négligences avérées .

Le président de la République ibrahim boubacar keita n’admet pas les insultes proférées a son encontre par les sympathisants de l’opposition dans sa commune devant le camp Para de Djicoroni.

Le ministre de la sécurité, nous rapporte une source, a accusé ouvertement les deux Directeurs de négligences et a informé la famille présidentielle qu’il a mis tous les moyens à leurs dispositions afin de mobiliser leurs services de renseignements pour éviter une telle humiliation au président de la République dans la capitale malienne.

Le chef d’État major de la garde , a cause de sa proximité avec le général de Division Moussa Diawara a été épargné par le ministre de la sécurité afin de bénéficier de son soutien .

Ce jour 03 octobre 2018 , les noms des contrôleurs généraux Mamadou Z Sidibé et de Moussa Boubacar Mariko, sélectionnés pour le compte de la police pour remplacer l’actuel Directeur.

Pour le compte de la
gendarmerie, les noms des colonels majors Sambou Diakite et Seydou Doumbia, communiqués par le ministre pour remplacer l’actuel Directeur.

Au niveau de la police le contrôleur général MAMADOU Z Sidibé bénéficie du soutien du fils du président Karim Keita et le contrôleur général Moussa Boubacar Mariko a le soutien du ministre de la sécurité. Au niveau des candidats de la gendarmerie, le colonel Bocary Kodjo est un protégé du général Moussa Diawara et du premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga avec lequel il a travaillé pendant plusieurs années à la sécurité d’État.

Le colonel Sambou Diakite a aussi de bons rapports avec le PM Boubeye Maïga et le chef d’État major particulier du président le général de division Oumar NDAOU dit Baron JB ( bouteille whisky). Le colonel Seydou Doumbia est le protégé du ministre de la sécurité , de la présidente de la Cour constitutionnelle du Mali madame Manassa Danioko et du président du Rpm monsieur BOKARY TRETA. Au niveau du cabinet du président à koulouba et de la famille présidentielle a Sebenicoro , c’est la lutte des soutiens , chacun voulant que son candidat soit retenu afin d’avoir plus de main mise sur la République .

Source: Le Figaro.

MaliwebCrise malienneMali actuMalijetibrahim boubacar keita
Les conséquences de la manifestation des opposants du régime du président Ibrahim boubacar Keita a Bamako le 02 octobre 2018 lors de l’accueil mitigé sont immediates. En dépit de l’usage de gaz lacrymogène contre certains perturbateurs, les forces de l’ordre ont été sermonnés dans les coulisses par la hiérarchie...