Face à cette insécurité à laquelle le pays fait face, plusieurs mesures ont été prises. Parmi elles, l’intervention française.

Laurent Bigot diplomate ambassadeur francais

Cependant, certains observateurs estiment que cette opération a totalement échoué. Selon Laurent Bigot, «le niveau d’insécurité au Mali n’a jamais été aussi élevé qu’il ne l’est aujourd’hui».

L’ancien diplomate français déclare aussi que «l’armée française est perçue comme une armée d’occupation» au Sahel. « Le Nord et le Centre du Mali sont d’ailleurs carrément hors contrôle. Donc l’opération qui visait à sécuriser ces zones-là, a totalement échoué. Regardez les objectifs de l’opération Barkhane et regardez la réalité sur le terrain, il y a une incohérence totale. C’est à dire que, c’est une opération qui vise à sécuriser la zone, or la zone n’a jamais été aussi insécurisée qu’aujourd’hui. Je rappelle que l’attaque de Gao, peu de temps après le sommet Afrique France, a été la plus meurtrière de toute l’histoire du Mali.

Le déclenchement de l’opération au Mali et en RCA au départ avait une justification compréhensible par tous, mais l’absence de vison politique et stratégique a fait que ces opérations militaires n’ont absolument servi à rien et ont même accentué le mal puisque aujourd’hui notamment dans le Sahel, le niveau de violence et de l’insécurité n’a jamais été aussi élevé et puis un sentiment anti-français est en train de naître parce que l’armée française est perçue comme une armée d’occupation qui s’autorise beaucoup de choses. Il faut se poser la question de ce que veulent les pays africains pour le continent africain avant de s’arroger le droit, le devoir, la mission de pouvoir intervenir. Je pense que c’est ça le sujet. Or, on sait bien que les pays africains n’ont pas la même vision de la menace terroriste que nous avons, et que nous pourrions d’abord nous pencher sur la vision africaine avant d’imposer la nôtre », a –t-il dit sur les ondes de Studio Tamani.

 

Source:  L’Indicateur du Renouveau

MaliwebCrise malienne
Face à cette insécurité à laquelle le pays fait face, plusieurs mesures ont été prises. Parmi elles, l’intervention française. Cependant, certains observateurs estiment que cette opération a totalement échoué. Selon Laurent Bigot, «le niveau d’insécurité au Mali n’a jamais été aussi élevé qu’il ne l’est aujourd’hui». L’ancien diplomate français déclare aussi...