4 motos enlevées, une désintégrée, des traces de balles sur les murs, les recettes d’une cabine emportées, un gendarme blessé, voilà le triste bilan d’une attaque qui a été perpétrée le lundi dernier aux environs de 22 heures par des individus armés non identifiés contre le péage de Sienso, localité située à 10 km de la ville de San, sur la route nationale numéro 6 en allant vers Mopti.

Les assaillants, au nombre de 6, sont venus du côté sud-est du péage et se sont mis à tirer par balles réelles sur ledit péage.

Les éléments de sécurité qui étaient sur place ont riposté pendant un certain temps, mais en nombre insuffisant, ils se sont repliés en attendant l’arrivée de renfort qu’ils espéraient à partir de San.

Les malfrats ont mis à profit ce repli de la sécurité pour causer d’importants dégâts matériels et financiers. Après leur forfait, les bandits armés auraient pris la direction de Bogossoni, village situé au nord du péage, à deux kilomètres de celui-ci. Une mission de ratissage composée des éléments de la gendarmerie, de la Garde nationale et de la police ratisse la zone pour traquer les auteurs de cet acte ignoble.

Noumballa
CAMARA
AMAP-San

 

Source: Essor

MaliwebCrise malienne
4 motos enlevées, une désintégrée, des traces de balles sur les murs, les recettes d’une cabine emportées, un gendarme blessé, voilà le triste bilan d’une attaque qui a été perpétrée le lundi dernier aux environs de 22 heures par des individus armés non identifiés contre le péage de Sienso,...