En prélude au lancement de la police de proximité initié par le Ministère de la Sécurité et de la Protection civile en partenariat avec EUCAP SAHEL et la MINUSMA, la salle de réunion du département a servi de cadre à une rencontre tripartite entre acteurs impliqués, département et partenaires techniques et financiers. C’était le 24 janvier dernier, sous la présidence du Secrétaire général du département, Aser Kamaté, en présence des Maires des six Communes du District et de celui du Mandé et des partenaires.

 

La police de proximité aura pour missions entre autres de mieux sécuriser les personnes et de leurs biens et de garantir une meilleure implication de la société civile et de l’administration dans la gestion des questions de sécurité. Chaque Commune sera dotée d’une commission de sécurité et grande commission intercommunautaire regroupant tous les acteurs impliqués au niveau des Communes et du District de Bamako. Participeront à cette vaste opération de sécurisation, la gendarmerie nationale, la police nationale, la garde et la protection civile.

Dans son discours d’ouverture le Secrétaire général du Ministère de la Sécurité et de la Protection Aser Kamaté, représentant le ministre, dira que cette nouvelle entité de sécurité offrira un cadre meilleur aux citoyens et que le département a beaucoup d’intérêt pour la mise en place de cette police. Mais selon le Secrétaire général, elle ne pourra réussir ses missions que si chacun s’implique davantage.

Mamadou Nimaga

           

Par L’Enquêteur

MaliwebCrise malienneminusma
En prélude au lancement de la police de proximité initié par le Ministère de la Sécurité et de la Protection civile en partenariat avec EUCAP SAHEL et la MINUSMA, la salle de réunion du département a servi de cadre à une rencontre tripartite entre acteurs impliqués, département et partenaires...