Dans une lettre datée du 15 août et adressée au conseil de sécurité de l’ONU, le ministère des Affaires étrangères du Mali accuse la France de violations répétitives et fréquentes de l’espace aérien malien par les forces françaises.

 

Dans la lettre signé du ministre des Affaires étrangères Abdoulaye Diop, il assure que le gouvernement dispose de plusieurs éléments de preuve que ces violations flagrantes de l’espace aérien malien ont servi à la France pour collecter des renseignements au profit des groupes terroristes opérant dans le Sahel et pour leur larguer des armes et munitions.

Le gouvernement rappelle que c’est en raison de suspicion de manœuvres de déstabilisation de la France que le Mali s’est fermement opposé à la demande soutien aérien de la France au profit de la MINUSMA, afin que “France ne se serve pas de la mission onusienne comme prétexte pour mener des opérations subversives visant à fragiliser d’avantage le Mali et la région du Sahel”.

En outre, le Mali demande à ce que la France cesse immédiatement ses actes d’agression contre le Mali, en cas de persistance, le Mali dit se réserver le droit de faire usage de la légitime défense.

Source : Journal du Mali

MaliwebCrise maliennePolitique
Dans une lettre datée du 15 août et adressée au conseil de sécurité de l'ONU, le ministère des Affaires étrangères du Mali accuse la France de violations répétitives et fréquentes de l'espace aérien malien par les forces françaises.   Dans la lettre signé du ministre des Affaires étrangères Abdoulaye Diop, il...