Dans un rapport publié mardi 12 novembre et présenté en marge des travaux de la deuxième édition du Forum sur la Paix qui se tient à Paris, le Secrétaire général des Nations Unies a insisté sur le fait que les civils continuent de payer un lourd tribut aux violences armées dans le Sahel.

 

Une occasion pour lui de déplorer aussi le « manque persistant de matériel et de formation » de la Force conjointe pour lutter contre le terrorisme dans la région.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebCrise malienneInternational
Dans un rapport publié mardi 12 novembre et présenté en marge des travaux de la deuxième édition du Forum sur la Paix qui se tient à Paris, le Secrétaire général des Nations Unies a insisté sur le fait que les civils continuent de payer un lourd tribut aux violences...