Du Centre d’animation pédagogique (Cap) au Centre de santé communautaire (Cscom), une délégation de la Minusma a visité le quartier de Sénou ce mardi pour  s’enquérir des difficultés, auxquelles font face les populations de ce quartier périphérique de Bamako. Les autorités locales, notamment le maire du centre secondaire d’état civil de Sénou, a plaidé pour un partenariat fécond pour le développement local.      

vehicule voiture soldat militaire minusma nord mali

Ce mardi 14 mars 2017, une délégation de la force onusienne s’est rendue à Sénou, où elle a visité quelques services du quartier notamment le Centre de santé communautaire et le Cap. L’objet de cette visite  pour les onusiens était de s’imprégner des difficultés dont le quartier  de Sénou se trouve confronter.

 

La délégation sous la conduite du maire délégué de  Sénou, Alou Danfaga, s’est rendue, tour à tour,  au Centre de santé communautaire du quartier (Cscom) puis au Cap.

Au Cscom, le président du Comité de gestion de la structure, Mountaga Coulibaly,  a fait le récit des difficultés au niveau de cette structure faitière. « Nous avons ici, le souci d’évacuation des malades qui doivent être admis dans les centres de santé de référence ou dans les hôpitaux. En clair, nous avons besoin d’une ambulance qui permettra de sauver des vies humaines », a-t-il demandé. De même, il a souligné la nécessité d’un appui financier pour régler certaines situations pour permettre le bon fonctionnement du Cscom.

Après cette étape, le maire délégué et ses hôtes se sont transportés au Cap de Sénou. Là, le constat est amer, un peu à l’écart du quartier est sans clôture. Les agents du centre d’animation dénoncent l’insécurité.

«Nous travaillons ici dans l’insécurité. Nous demandons le renforcement du dispositif sécuritaire au tour du Cap. Notre souhait le plus ardent, c’est la clôture du centre », a indiqué Drissa Traoré,  le directeur du CAP de Sénou.

En plus des doléances des responsables des différentes structure visitées, le maire délégué, Alou Danfaga, a sollicité auprès de la délégation de la Minusma la rénovation de la pharmacie du Cscom. Il a également invité les partenaires à intervenir pour résoudre la problématique d’eau potable et d’électricité dont la population se trouve confronter depuis plusieurs années, surtout en des période de canicule.

Les émissaires de la Minusma ont indiqué avoir pris bonne note des doléances et promis un partenariat fécond avec le centre secondaire d’état civil du quartier afin de relever les défis.

Adama Diabaté

Stagiaire

 

MaliwebCrise malienne
Du Centre d’animation pédagogique (Cap) au Centre de santé communautaire (Cscom), une délégation de la Minusma a visité le quartier de Sénou ce mardi pour  s’enquérir des difficultés, auxquelles font face les populations de ce quartier périphérique de Bamako. Les autorités locales, notamment le maire du centre secondaire d’état...