Alassane Ouattara s’est montré très confiant dans l’affaire des 46 militaires ivoiriens toujours détenus au Mali.

Arrêtés le 10 juillet dernier à l’aéroport de Bamako, 49 soldats ivoiriens dont 46 sont toujours en détention au Mali. Ce vendredi après avoir reçu le président en exercice de la Cédéao, Umaro Embalo, Alassane Ouattara dit espérer un dénouement heureux de la situation des soldats ivoiriens détenus au Mali. « Les choses évoluent bien (…), nous pensons que très rapidement nous aurons sans doute un heureux aboutissement« , a déclaré le chef de l’Etat.

Jeudi, Alassane Ouattara avait rencontré à Abidjan le président togolais Faure Gnassingbé, médiateur dans l’affaire. Abidjan et l’ONU affirment qu’ils devaient participer à la sécurité du contingent allemand des Casques bleus au Mali, mais les autorités maliennes les considèrent comme des « mercenaires » venus attenter à la sûreté de l’Etat.

Affaire 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali: Assimi Goita sollicite la médiation de Faure Gnassingbé

Il y a huit jours, une mission de haut niveau dépêchée au Mali par la Cédeao a rencontré le chef de la junte militaire au pouvoir à Bamako, le colonel Assimi Goïta, pour tenter de dénouer la crise diplomatique avec la Côte d’Ivoire. Le Mali avait exigé une contrepartie avant de libérer ces 46 soldats. Un chantage inacceptable, a dénoncé la Côte d’Ivoire.

actucameroun