En mémoire des 13 soldats français tombés au Mali, une cérémonie d’hommage national est organisée lundi 2 décembre à Paris. Les cercueils passeront sur le pont Alexandre-III où les citoyens sont appelés à se rassembler dans un rite républicain décrypté par l’historienne Bénédicte Chéron (1).

La Croix : Un nouvel hommage militaire, républicain et populaire, va être rendu à des soldats tombés pour la France. Ce type de cérémonie semble mobiliser de plus en plus de monde. Qu’en est-il ?

Bénédicte Chéron : La foule fluctue assez visiblement en fonction de l’ampleur de l’écho social et politique que reçoit la mort des soldats. Il y avait beaucoup de monde, dont beaucoup de militaires, pour Marc Laycuras, mort au Mali en avril, car le décès d’un médecin militaire en opération revêt une dimension exceptionnelle.

Source la croix

MaliwebCrise malienne
En mémoire des 13 soldats français tombés au Mali, une cérémonie d’hommage national est organisée lundi 2 décembre à Paris. Les cercueils passeront sur le pont Alexandre-III où les citoyens sont appelés à se rassembler dans un rite républicain décrypté par l’historienne Bénédicte Chéron (1). La Croix : Un nouvel...