Selon Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune, la CPA, la CMFPR2 et leurs alliés ont trouvé un compromis avec le gouvernement. Il estime donc que ces mouvements ne constituent plus un blocage au processus.

Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun Sidi Mossa Ag Bigga rebelle touareg mnla cma cpa reunio conference

Joint au téléphone par Studio Tamani, le secrétaire général de la CPA, Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune, a déclaré : « je confirme que les mouvements signataires, notamment la CPA, La CMFPR2 et leurs alliés, en vertu du protocole du 20 octobre, ne constituent plus aujourd’hui un blocage en ma connaissance.

Pour moi, dès lors que nous avons accepté les compromis qui nous ont été faits, il n’y a pas de blocage par rapport à ça. Et puis, il faut que les gens comprennent que nous n’avons pas un problème en tant que tel avec la CMA.

Nous avons dit simplement qu’il ne peut y avoir de patrouilles mixtes sans nous. Nous sommes signataires de l’accord. Et, pas plus que ce matin j’ai eu mon dernier échange avec le président chef de la CTS (Commission technique de sécurité) côté Minusma, qui m’a assuré qu’une réunion est en train de se tenir pour créer des conditions en vue de permettre un acheminement des combattants qui doivent contribuer au MOC de Gao; notamment ceux qui doivent arriver du Gourma de Gao, ceux qui doivent arriver de Tombouctou, ou peut-être même de Ménaka pour contribuer au MOC de Gao. Aujourd’hui, nous serons 25 dans le MOC de Gao et nous seront 30 dans le MOC de Tombouctou. Et, c’est pareil pour la CMFPR2 ».

Source :l’indicateur du renouveau

MALIACTUCrise maliennemaliwebNord-Mali
Selon Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune, la CPA, la CMFPR2 et leurs alliés ont trouvé un compromis avec le gouvernement. Il estime donc que ces mouvements ne constituent plus un blocage au processus. Joint au téléphone par Studio Tamani, le secrétaire général de la CPA, Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune, a déclaré...