Le camp militaire de Dioura dans le cercle de Tenenkou a été la cible d’une attaque terroriste ce dimanche 17 mars 2019. Selon des sources militaires 16 éléments des forces armées maliennes ont été tués et 8 autres portés disparus. D’autres sources locales avancent un bilan de 17 militaires morts et matériel emporté par les assaillants. La situation dans la localité était tendue toute la journée à Dioura.

 

Selon des sources locales, l’attaque s’est déroulée aux environs de 5 heures du matin. « Des individus armés à bord de véhicules ont attaqué le camp militaire. Ils ont procédé d’abord par le lancement des obus. Au total 4 obus sont tombés dans le camp », a indiqué un témoin dans la localité. Le bilan de l’attaque a été lourd. Alors qu’une source militaire parle de 16 morts parmi les militaires maliens, des sources locales font état de 17 corps de militaires retrouvés sur les lieux « ils ont détruit tout le camp, brûlé au moins huit véhicules et emporté d’autres et des armes ».

La population de Dioura a pu compter 17 morts, dans le camp, tous des militaires qu’elle a pu faire sortir, affirme la même source. Avant d’ajouter que les assaillants étaient en nombre très suffisant Après l’attaque les assaillants se sont retirés mais la situation reste encore tendue dans la localité de Dioura et ses environs, a-t-on appris de sources locales. La commune de Dioura est située dans le cercle de Ténenkou, au centre du pays en proie aux groupuscules jihadistes depuis plusieurs années. Le préfet dudit cercle avait été enlevé en mai 2018 par des groupes jihadistes avant d’être libéré en février 2019.

Cette attaque terroriste intervient au lendemain de deux autres qui ont visé les forces maliennes dans le centre du pays. Hier samedi 16 mars 2019 toujours dans le cercle de Tenenkou, un véhicule des FAMAs a sauté sur un engin explosif, à 11 km de Diafarabé. Le bilan fait état de 4 soldats blessés. Ce même samedi dans la matinée, des terroristes ont tendu une embuscade à une mission d’escorte du sous-préfet de Dioungani dans le cercle de Koro, toujours dans la région de Mopti. Les militaires maliens ont riposté et neutralisé trois assaillants.

Studio Tamani

MaliwebCrise malienneSociété
Le camp militaire de Dioura dans le cercle de Tenenkou a été la cible d'une attaque terroriste ce dimanche 17 mars 2019. Selon des sources militaires 16 éléments des forces armées maliennes ont été tués et 8 autres portés disparus. D'autres sources locales avancent un bilan de 17 militaires...