Liptako-Gourma, sanctuaire des trafics des groupes jihadistes selon l’ISS

L’étude menée par l’Institut d’études de sécurité (ISS), un centre de recherche sud-africain a publié mardi un rapport sur le Sahel. L’institut met en lumière les liens étroits qu’entretiennent les groupes jihadistes présents au Sahel avec les nombreux trafics de drogue, médicaments, armes, motos, et carburant qui y sont opérés.

 

Selon le rapport publié par l’Institut d’études de sécurité (ISS)”, les activités illicites sont au cœur des stratégies de survie, d’implantation et d’expansion des groupes extrémistes dans le Liptako-Gourma”.

Dans ce rapport publié après deux ans de recherches dans la zone du Liptako-Gourma, large région transfrontalière entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger qui est aujourd’hui l’épicentre de la crise sahélienne, les groupes djihadistes ne font pas seulement du terrorisme mais une véritable bande de trafic de tout genre. Selon l’ISS, les groupes jihadistes font preuve de “pragmatisme” et d’”opportunisme” vis-à-vis de ces trafics qui sont opérés depuis des dizaines d’années au Sahel et au Sahara, des régions immenses où les présences étatiques et humaines sont très faibles. Ils peuvent ainsi se “générer localement des ressources financières (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 13 DÉCEMBRE 2019

Source : Nouvel Horizon

MaliwebCrise malienne
Liptako-Gourma, sanctuaire des trafics des groupes jihadistes selon l’ISS L’étude menée par l’Institut d’études de sécurité (ISS), un centre de recherche sud-africain a publié mardi un rapport sur le Sahel. L’institut met en lumière les liens étroits qu’entretiennent les groupes jihadistes présents au Sahel avec les nombreux trafics de drogue,...